Communiqué de presse

Suite au comité de massif de Mormal, tenu ce mardi 22 octobre, des informations infondées ont été diffusée par Mr Marquette, directeur régional, via un article dans la Voix du Nord et la page média de l’ONF.

Il a été précisé que nous avons accepté de collaborer à « une visite de présentation des travaux en forêt (…) afin de voir concrètement les actions que l’ONF réalise pour Mormal. »

Le directeur régional de l’Office via ces médias précise encore que nous avons accepté de participer à un groupe « au sujet des coupes rases et de leur impact auprès du public. »

Le conseil d’administration de l’association s’est réuni cette semaine. Il est confirmé, s’il était nécessaire, que l’association ne transigera d’aucune manière et ne s’impliquera dans aucune collaboration avec l’Office National des Forêts tant que les données manquantes du plan d’aménagement ne nous seront pas transmises.

Il en est de même de toutes les questions posées par lettre recommandée et ayant fait l’objet d’un avis favorable de la commission d’accès aux documents administratifs (CADA).

Nos questions reposent sur le droit européen en matière d’environnement retranscrit depuis dans le droit français. Actuellement les tribunaux de Paris sont saisis de deux dossiers, nous attendons le jugement.

Néanmoins, l’association Mormal Foret Agir n’a pas l’intention de pratiquer la politique de la chaise vide.

Nous serons toujours présents aux diverses sollicitations officielles, n’ayant de cesse que de poser les questions qui dérangent et de démontrer la surexploitation et la malforestation organisée sciemment par les gestionnaires de cette forêt.

Benoît TOMSEN

Mormal Forêt Agir

Président

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *